Syndrome de l’imposteur : 7 actions pour s’en libérer.

28.09.22

Tu souhaites te lancer dans de nouveaux projets, mais tu doutes sans cesse de tes aptitudes et de ta légitimité ? Tu souffres peut-être du syndrome de l’imposteur. Aussi appelé « syndrome de l’autodidacte », ce sentiment de ne pas être assez compétent est vécu par 70 % de la population. Pourtant, ce n’est pas une fatalité. Des techniques existent pour en venir à bout. Le Souffle de Lou te propose 7 actions infaillibles pour reprendre le contrôle et avancer avec confiance et sérénité.

Croire en soi pour vaincre le syndrome de l’imposteur

1- Porter un regard bienveillant sur soi pour se sentir légitime

Le sentiment d’être illégitime est lié à une perception négative de soi. Pour ne pas céder aux sirènes du syndrome de l’imposteur, tu dois entretenir un dialogue bienveillant avec tes émotions. Mettre en place une routine quotidienne pour évaluer ton état d’esprit est un bon moyen de porter un regard objectif sur toi. Dans ton introspection, reprends les faits et évite les jugements. Prends le temps d’alléger ta charge mentale, cela aura pour effet de faire diminuer le sentiment d’imposture que tu ressens.

2- Valoriser ses réussites pour gagner en confiance

Si tu as tendance à allouer tes réussites à la chance plutôt qu’à tes compétences, tu es pile dans la mouvance ! Dénigrer tes victoires, minimiser tes réalisations sont autant d’habitudes malsaines qui te rongent. Pour gagner en confiance, tu dois inverser la vapeur. Ton travail n’est pas parfait ? Stop ! Le perfectionnisme est contre-productif. La volonté de bien faire est une formidable source de gratitude. Ton expertise, ta personnalité, ta différence sont tes plus belles forces. Sois-en fier !

3- Entretenir un mental à toute épreuve et mettre en avant ses points forts

Pour cultiver l’optimisme, rien de tel qu’une liste chargée d’ondes positives. Verbalise tes capacités et note-les pour ne pas les oublier. Tu as des qualités que les autres n’ont pas. Tu es unique ! Plonge dans ta mémoire et explore tes souvenirs d’accomplissements personnels ou professionnels. Rappelle-toi toutes les fois où tu es sorti de ta zone de confort. Tu es exceptionnel n’est-ce pas ?

4- Se détacher du jugement pour vaincre le syndrome de l’imposteur

« C’est génial ce que tu as réalisé ! », « Vraiment, tu trouves ? ». Tu t’identifies dans cette affreuse manie de toujours demander un avis extérieur ? Le jugement des autres ne doit pas déterminer la valeur que tu accordes à ton travail. Être en confiance c’est aussi porter en soi sa propre reconnaissance. Bouscule tes conventions et accepte simplement d’être à la hauteur : la tienne !

5- S’inspirer pour renforcer son sentiment de légitimité

Se comparer tous les jours avec les meilleurs de ton domaine ne t’aide pas. Cela génère angoisse, insatisfaction et complexe d’infériorité. Observer les personnes de ton secteur d’activité est normal, mais rester objectif est essentiel. Analyser de manière méthodique les performances des autres permet de s’inspirer positivement de leurs réussites. Sois en phase avec ta personnalité et mesure toi de façon productive !

6- Récompenser la réussite pour entretenir l’estime de soi

Je le dis et je le répète : il n’y a pas de petite victoire ! Pour venir à bout du syndrome de l’imposteur, tu dois récompenser tes productions. Ton équilibre et ton estime de toi reposent sur ta capacité à évoluer sereinement avec la conviction que tu es le moteur de ton succès. Ce n’est pas toujours évident, mais c’est tellement gratifiant !

7- Se faire accompagner pour rester proactif face au syndrome de l’imposteur

Dernier conseil et pas des moindres : fais-toi accompagner ! Le coaching individuel est un bon moyen de combattre le syndrome de l’imposteur. La mise en place d’un programme personnalisé peut lever tes blocages et révéler tout ton potentiel !

Presque tout le monde vit le sentiment d’imposture. Pour un entrepreneur ou un salarié débutant, c’est même quasiment impossible d’y échapper. Si tu lis ces lignes, c’est que tu souhaites prendre confiance en tes valeurs et tes compétences. Parlons-en autour d’un café visio !