fbpx
Quand quelqu’un nous propose son aide on peut penser qu’il croit qu’on y arrivera pas seul. Quand on demande de l’aide on se dit qu’on est pas assez fort pour y arriver seul. Quand on fait des choses seul on pense qu’on est meilleur car on a réussi sans demander l’aide de personne.
Et si tout ça n’était que de l’ego ? Qu’une façon de s’autogratifier et de se sentir supérieur ?
Et si on voyait l’aide autrement ?
Prenons une situation simple : changer une roue pour quelqu’un qui n’a pas de compétences spécifiques dans ce domaine.
1ère solution : J’essaie de faire de mon mieux, ça prend du temps mais je change ma roue.
2ème solution : Je demande de l’aide à une personne qui s’y connait. Elle me montre comment faire le plus facilement et nous changeons la roue plus rapidement.
3ème solution : Je demande de l’aide à une personne qui ne s’y connait pas. Ensemble nous mettons nos idées en commun pour réussir de la meilleure des manières et nous changeons la roue ensemble.
Vous me direz que la finalité est la même : la roue est changée.
Cependant dans la situation numéro 1, contrairement aux deux autres, vous n’avez rien appris. Alors que dans la situation 2 et 3 vous avez échangé, vous avez partagé, vous avez appris.
Le fait d’apprendre et de partager permet de créer des expériences communes et de s’élever ensemble.